Les saints du calendrier et les dictons

Automn

Fêtes du 16 septembre

Ste-Camelle

Martyre près de Mirepoix (Ve siècle)

St-Corneille

21e pape, il est élu après une période d’un an et demi où l’Église était demeurée sans souverain pontife en raison des persécutions. Au cours de son pontificat, et avec l’aide de Saint-Cyprien et de Saint-Dionysius, il tente de préserver l’unité menacée par la tentative de schisme des Novationistes et tente de ramener au sein de l’Église tous les fidèles qui avaient apostasié pour échapper aux persécutions de Dèce. Il combat ensuite la persécution de Gallus et de Volusien, ce qui lui vaut d’être d’abord exilé puis de subir le martyre (+ 253) Saint-Corneille est le protecteur des troupeaux et des animaux domestiques. Il est invoqué pour soulager la fièvre et les douleurs d’oreilles et pour guérir l’épilepsie.

St-Cyprien

Fils d’un couple de Païens carthaginois riches et prospères, il se convertit au Christianisme en 246 et est ordonné un an plus tard. En 249, il est nommé évêque de Carthage. Il se cache ensuite pendant quelque temps pour échapper aux persécutions de Dèce puis de Valérien et soutient Saint-Corneille dans son combat contre les Novationistes. Après une nouvelle période d’exil, il revient à Carthage où il est finalement décapité (190-258)

Ste-Édith de Wilton

Fille du roi Edgar Le Pacifique et de Sainte-Wulfride, une femme qu’il avait enlevée après le décès de son épouse. Sa mère étant entrée à l’abbaye de Wilton, Édith l’accompagne et elle y passe le reste de sa vie, d’abord comme sœur, à partir de l’âge de 15 ans, puis comme abbesse pour succéder à sa mère (961-984) Selon la légende, Sainte-Édith de Wilton possédait le pouvoir de communiquer avec les animaux sauvages.

Ste-Euphémie

Fille d’un riche couple de Chrétiens de Calcédoine, en Asie Mineure. Sommée de renier sa foi, elle refuse et est emprisonnée. Torturée à plusieurs reprises, elle échappe chaque fois miraculeusement à la mort. Par son exemple, elle suscite la conversion de nombreux païens (290-305)

Ste-Ludmilla

Ste-LudmillaFille d’un seigneur Bavarois, elle épouse ensuite Boviror, le duc de Bohème. Peu de temps après la cérémonie, le couple reçoit le baptême des mains de Saint-Méthode. Ils font ensuite bâtir la première église chrétienne de Bohème puis tentent d’imposer cette religion à leurs sujets, mais sans succès. Devenue veuve, Ludmila se retire dans la solitude pour se consacrer entièrement à la prière. Cependant, elle est aussi la grand-mère de saint-Wenceslas (voir notice au 28 septembre), avec qui elle a noué des liens affectifs très importants, ce qui n’est pas du tout du goût de sa belle fille, Drahomire. Rendue haineuse par la jalousie, cette dernière fait alors appel à deux hommes de mains qu’elle charge de supprimer Ludmilla. C’est ainsi qu’elle perd la vie étranglée dans son lit (873-927 ou 860-921) Sainte-Ludmilla est la patronne de la Bohème. Elle est invoquée pour résoudre les problèmes reliés à la belle-famille.
Source de l’image : L'Évangile au quotidien

St-Principe

Évêque du Mans (+ après 511)

St-Rogel

Moine espagnol voué à la lutte contre l’Islam. Arrêté en compagnie de son clerc (Saint-Serdieu), ils sont exécutés par les Maures à Cordoue (+ 852)

St-Serdieu (Servus Dei)

Clerc de Saint-Rogel (voir notice à ce jour), martyr à Cordoue (+ 852)

Haut de la page

Phase de la lune


.
.

Dicton du jour

Bel automne vient plus souvent
Que beau printemps

Prénoms à fêter

  • Édith-Gabrielle
Ornamental

Les saints du calendrier et les dictons  ©  1997-2021